www.faydatidianiya.com - La Crème des Tassawuf

Switch to desktop

Cherif El Hadi Nema petit fils de Cheikh Ibrahim Niass : ‘’ Ce que nous attendons de la visite de Macky Sall en Mauritanie’’

Cherif El Hadi Nema petit fils de Cheikh Ibrahim Niass

 

Suite au meurtre du jeune pêcheur sénégalais, Fallou Sall, par les garde-côtes mauritaniens, le président de la République Macky Sall est annoncé en Mauritanie, ce jeudi, où il doit s’entretenir avec le président Abdel Aziz pour trouver une solution aux problèmes liés aux licences de pêche. Le chérif Mauritano-sénégalais, El Hadi Nema Aïdara, par ailleurs président de la FADEC, est revenu sur les relations des deux pays avant de se prononcer sur les attentes de cette visite.

 

« La Mauritanie et le Sénégal ont d’excellentes relations amicales, religieuses, même de sang. C’est ce qui doit être mis en avant, avant de parler de coopération économique au d’autres genres. Je pense que les relations politiques doivent être des plus saines. Toute action menée doit aller dans le sens de solidifier les relations entre les deux peuples et non le contraire. Économiquement, le Sénégal peut avoir besoin de la Mauritanie et vice-versa. Si les Sénégalais pêchent en mer mauritanienne, les Mauritaniens aussi viennent chaque année vendre leur moutons au Sénégal à l’occasion de la fête de l’Aïd el Kabîr ou Tabaski«, a déclaré d’emblée chérif El Hadi Nema Aïdara.


S’agissant de la mort du pêcheur Fallou Sall, le président de la Fédération arabo-africaine pour le développement et la culture regrette : « Nous déplorons cette mort du jeune pêcheur Sénégalais. Les garde-côtes mauritaniens ont eux-mêmes regretté cet acte, soutenant que leur intention n’était pas de tuer. Même s’ils faisaient leur travail, la vie humaine est très sacrée. »


Il a aussi dit ses attentes par rapport à la visite de Macky Sall. « Nous prions Dieu pour que cela soit une issue définitive pour les problèmes concernant les licences de pêche. Nous avons vécu dans la passé des événements (entre 1989 et 1991, le conflit sénégalo-mauritanien a opposé les deux pays riverains) que personne ne souhaitent qu’ils ne se reproduisent. C’était une fois et c’est fini. J’espère que les deux présidents vont orienter leurs discussions vers une solution de paix définitive. »


Chérif El Hadi Nema a fini par magnifier l’engagement pris par le Syndicat des professionnels de la communication du Sénégal (Synpics) et le Syndicaliste des Journalistes Mauritaniens de cultiver et de privilégier, à travers leur production, les bonnes relations amicales qui ont toujours eu lieu entre les deux pays.

 

 

source : faydatidianiya.com - senenews.com

 

 

Site Édité par la Société Faydatidianiya - Dakar - Tel : +221 78 320 23 13 - copyright © 2015 Faydatidianiya | Tous droits réservés ISSN 2337-2931

Top Desktop version